Les coups de cœur des imaginales

5

11 novembre 2016 par aupaysdescavetrolls

Afficher l'image d'origine

Tous les ans, le festival des Imaginales à Épinal est le grand rendez-vous de tous les amateurs de fantasy. Et chaque année, le festival choisit un auteur « coup de cœur ». Dirigée par Stéphanie Nicot, cette anthologie rassemble les dix écrivains français distingués, depuis 2004. Un casting de rêve avec dix nouvelles inédites et superbes. L’occasion de découvrir ces plumes exceptionnelles et de se balader sur les terres de la fantasy, de la fantasy urbaine, du fantastique et de la science-fiction.

Retournez dans le Vieux Royaume avec Jean-Philippe Jaworski, alors que les morts semblent se relever sur les champs de bataille ; marchandez avec Sire Cédric et le père d’Eva Svärta, un commerçant albinos qui saura combler jusque vos plus étranges désirs ; plongez au cœur de Narthécia en compagnie de Samantha Bailly, une cité encerclée de forêts dangereuses où la justice passe par l’empathie ; accompagnez Jérôme Camut dans un petit village des Pyrénées où la vie semble s’être arrêtée à la fin du XIXe siècle ou partez au Kosovo avec l’héroïne demi-elfe de Rachel Tanner pour enquêter sur un trafic d’organes…

Sommaire:

  • « Une Simple Promesse » de Thierry Di Rollo
  • « Le Secret de Parsigou » de Jérôme Camut
  • « Le Chirurgien » de Érik Wietzel
  • « La Stratégie du chasseur » de Rachel Tanner
  • « Trois renards » de Mélanie Fazi
  • « Profanation » de Jean-Philippe Jaworski
  • « Séréna » de Sire Cédric
  • « La Nuit sur le plateau de K’fên » de Charlotte Bousquet
  • « Derrière les barreaux » de Lionel Davoust
  • « Élixir » de Samantha Bailly

Parution : 2013     Édition : ActuSF    Genre: Fantasy, fantastique..

¤  Mon avis:

L’idée de cette anthologie a été soufflée par Jérôme Vincent et c’est une excellente idée. Elle permet de mettre en valeur les auteurs qui ont été coup de cœur des imaginales et de les redécouvrir. Je dois avouer que je n’avais rien lu des 3 premiers auteurs que j’ai pris plaisir à découvrir grâce à cette anthologie. Elle regroupe donc les auteurs qui ont été coups de cœur de 2004 à 2013 dans l’ordre chronologique. Chaque nouvelle est précédée d’une courte biographie de l’auteur. Une postface suit aussi chaque nouvelle où l’auteur explique d’où lui est venu l’idée de la nouvelle. J’ai beaucoup apprécie ces postfaces qui éclairent les nouvelles et y ajoutent des compléments. Cependant, il n’y a pas de thème commun à cette anthologie, ce qui fait que l’on ne voit pas le lien entre les nouvelles comme c’est le cas dans les anthologies traditionnelles des Imaginales. Tous les genres ou presque de l’imaginaire sont abordés et on trouve somme toute peu de fantasy.

Une Simple Promesse de Thierry Di Rollo nous entraine dans un univers de fantasy où le personnage central est un Janus noir. Il veut retrouver la femme qu’il aimait mais qui est morte. C’est une nouvelle assez triste mais avec beaucoup d’émotions et un univers intéressant. Un bon début donc pour ce recueil.

Jérôme Camut change complétement de genre avec Le Secret de Parsigou une nouvelle flirtant avec la science fiction. On y trouve un tout petit village du nom de Parsigou situé dans les Pyrénées qui semble vivre comme au 19 ème siècle, où la maladie n’existe pas et où l’on vit très vieux. Le mystère plane sur ce hameau et un journaliste vient y enquêter. Cette nouvelle fait preuve d’humour et de second degré et se lit très bien.

On passe au registre du fantastique avec Le Chirurgien de Érik Wietzel. C’est une nouvelle assez courte qui se situe dans notre monde avec pour personnage principal un chirurgien réputé, très occupé et riche. Le surnaturel apparait par petites touches et la fin est assez ouverte. Elle se lit également très bien.

Dans La Stratégie du chasseur,  Rachel Tanner reprend le personnage d’une nouvelle que l’on trouvait dans Elfes et assasins anthologie 2013 des Imaginales. On est dans le domaine de l’urban fantasy avec ce texte où l’héroïne est une demi elfe dans notre monde. Elle a comme capacité spéciale de retrouver des personnes grâce à des objets qui leur ont appartenu, c’est également un personnage très physique et au tempérament affirmé. L’histoire se passe au Kosovo sous fond de trafic d’organes humains. Il y a peu de surnaturel et l’histoire s’appuie sur des faits réels.

La nouvelle Trois renards de Mélanie Fazi revient au fantastique avec l’histoire d’une violoniste qui est une femme battue. L’écriture de Mélanie Fazi est très belle et remplit ce texte d’émotions. Le surnaturel apparait de façon subtile et très réussie. C’est un texte assez étrange porté par un climat à la fois féérique et angoissant. Elle m’a donné envie de lire d’autres textes de l’auteure que je connais peu.

Dans Profanation,  Jean-Philippe Jaworski revient dans l’univers du Vieux Royaume dont il propose un historique dans sa postface. Cette nouvelle nous raconte le procès d’un pilleur de cadavres sur les champs de bataille. Ce dernier essaye de se sortir de cette situation en se défendant comme il peut. Le style d’écriture de l’auteur est toujours aussi magnifique et permet de s’immerger dans cette histoire à la fois cynique et intrigante.

Sire Cédric utilise un personnage déjà connu de ses lecteurs dans Séréna, le père de son héroïne Eva Svärta. Celui-ci est une espèce de sorcier exauçant les souhaits. On y croise une sirène et l’écriture de l’auteur est toujours aussi percutante. On devine assez facilement la fin surtout si on est habitué aux romans de l’auteur, mais c’est une nouvelle qui se lit très bien.

Dans La Nuit sur le plateau de K’fên, Charlotte Bousquet parle d’une thème qui lui est cher la liberté. Une femme tente de fuir un mari violent venant d’un mariage arrangé. L’écriture de Charlotte Bousquet est très agréable mais la fin arrive un peu comme un cheveu sur la soupe si je puis dire.

Derrière les barreaux de Lionel Davoust est une très bonne nouvelle qui comme à l’habitude de l’auteur nous amène à beaucoup de réflexion. Il y parle d’un enfant autiste soigné par des dauphins. Lionel Davoust nous parle d’un thème qu’il connait très bien avec beaucoup d’émotions.

 Dans Élixir, Samantha Bailly nous entraine dans un univers où la justice est rendue grâce à des empathes qui peuvent lire les émotions des gens. L’univers est très développé et aurait mérité plus qu’une nouvelle. Il est assez mystérieux, j’ai eu un peu de mal à y entrer au début mais ce texte m’a aussi donné envie de mieux connaitre son auteure.

Cette anthologie est donc d’un bon niveau avec des textes intéressants, dans beaucoup de registres différents. Il manque certes un fil directeur mais elle se lit vraiment très bien et nous dépayse efficacement avec une belle diversité de toiles de fond. C’était une très bonne idée de réunir tous ces auteurs afin de prouver que l’imaginaire francophone a de beaux jours devant lui.

note: 7.5/10

Célindanaé

Autres avis: Gillossen, BlackWolf, Boudicca, Ptitetrolle

challenge-francofou-300x300 Cette chronique participe au challenge francofou

 

Publicités

5 réflexions sur “Les coups de cœur des imaginales

  1. […] Autres critiques : Célindanaé (Au pays des cave trolls) […]

    J'aime

  2. Apophis dit :

    La chaîne Youtube de Samantha Bailly est très intéressante, pour info. Elle te fait découvrir la vie d’écrivain (et la différence entre le fantasme et la -dure- réalité), le monde de l’édition, elle donne des conseils d’écriture, etc.

    Aimé par 1 personne

  3. Cela fait plaisir de voir qu’une anthologie trouve encore des lecteurs (et des critiques !) trois ans après sa sortie. Merci pour ce papier très sympa.

    Aimé par 1 personne

  4. Merci du compliment :). Depuis que je suis allée aux Imaginales, j’essaye de rattraper mon retard sur les anthologies liées au festival, il m’en reste encore quelques unes à lire mais je pense les avoir lu d’ici à mai prochain. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :