Dragon de glace

Afficher l'image d'origineÉditions Flammarion jeunesse 14/10/2015

Adara ne se souvient plus de sa première rencontre avec le dragon de glace. Pour la petite fille, il a toujours fait partie de sa vie. Cette créature terrifiante ne laisse dans son sillage que le froid et la désolation. Pourtant, Adara ne le craint pas car elle est née durant l’hiver le plus glacial qui ait jamais existé. Mais l’année de ses sept ans, des dragons de feu venus du nord ravagent le paisible hameau où elle vit. Adara et son dragon de glace sont les seuls à pouvoir ramener la paix et sauver le monde de la destruction.L’histoire de Dragon de glace se déroule dans le même univers que celui de la célèbre saga de George R. R. Martin, Le Trône de fer, qui a inspiré la série télévisée Game of Thrones produite par HBO. Les somptueuses illustrations de Luis Royo, artiste peintre renommé, enrichissent ce récit touchant et captivant des liens unissant une petite fille à son dragon.

Éditions ActuSF mai 2011

“D’un blanc cristallin, ce blanc dur et froid, presque bleu, le dragon de glace était couvert de givre ; quand il se déplaçait, sa peau se craquelait telle la croûte de neige sous les bottes d’un marcheur et des paillettes de glace en tombaient. Il avait des yeux clairs, profonds, glacés. Il avait des glaçons pour dents, trois rangées de lances inégales, blanches dans la caverne bleue de sa bouche.
S’il battait des ailes, la bise se levait, la neige voltigeait, tourbillonnait, le monde se recroquevillait, frissonnait.
S’il ouvrait sa vaste gueule pour souffler, il n’en jaillissait pas le feu à la puanteur sulfureuse des dragons inférieurs.
Le dragon de glace soufflait du froid.”

Ce recueil contient quatre nouvelles:

  • Dragon de glace
  • Dans les Contrées Perdues
  • L’Homme en forme de poire  (prix Bram Stoker )
  • Portrait de famille   (Inédite) (prix Nebula)

Auteur: George R. R. Martin         Genre: Fantasy/ fantastique

¤ Mon avis:

 George R.R. martin n’est pas seulement l’auteur du trône de fer, il a également écrit d’autres ouvrages et des nouvelles parmi lesquelles ActuSF a réuni ses 4 textes publiés en 2011.La nouvelle donnant son titre au recueil a été rééditée par Flammarion Jeunesse mais sous une version différente, avec de très belles illustrations de Luis Royo. Cette édition est destinée à un public plus jeune même si la nouvelle est assez triste.En effet,on suit l’histoire d’Adara, une petite fille née  en plein hiver  et dont la mère est morte en couches.La fillette est ainsi à part des autres, elle aime l’hiver et est plutôt solitaire. Adara est la seule à être capable d’approcher le dragon de glace qui revient ainsi la voir chaque année quand l’hiver vient. Il n’est pas spécifié dans la nouvelle qu’elle se situe dans le monde de Westeros ni l’époque où cela se passerait. En effet, à l’époque du trône de fer, les dragons sont des souvenirs et les seuls qui existent sont ceux de Daenerys. Il est question de guerres également dans le récit mais sans qu’on ne sache vraiment précisément les détails. Les dragons en tout cas y sont répandus et même utilisés par des dragonniers pour la guerre. Les saisons ont également une grande importance dans le récit mais ne semblent pas durer aussi longtemps que dans le trône de fer. Dragon de glace offre une très belle histoire d’amitié entre une petite fille et un dragon et est servie par de splendides illustrations de Luis Royo. Il y a beaucoup d’émotions dans cette nouvelle et les illustrations la mettent en valeur. Les illustrations mettent en relief la beauté des paysages d’hiver et nous font bien ressentir le froid qui règne, on en aurait presque froid en lissant! C’est une très belle édition pour cette nouvelle.

Affichage de IMG_20161108_075032.jpg en cours...

L’édition Actusf comporte donc 4 nouvelles, 2 sont du domaine de la fantasy alors que les 2 autres sont du fantastique. Dans les contrées perdues raconte l’histoire d’Alys la grise, une sorcière réputée accomplir les désirs mais avec une contrepartie. Un seigneur vient la trouver de la part de sa maitresse afin de l’aider à se transformer en loup. On suit donc Alys la Grise dans sa recherche du secret pour se métamorphoser que possèdent les loups-garous. L’action se déroule principalement dans l’inquiétant territoire des Contrées Perdues. Cette nouvelle traite de l’amour face au devoir et aborde les légendes sur les loups-garous de manière originale. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle que j’ai trouvée particulièrement réussie et bien écrite avec une fin en forme de légende également.

J’ai un peu moins apprécié les 2 nouvelles suivantes mais elles sont d’un bon niveau également. L’homme en forme de poire se situe dans notre monde et raconte l’histoire d’une jeune femme qui emménage en compagnie de sa colocataire dans un nouvel immeuble où vit également un homme étrange surnommé l’homme en forme de poire. Elle devient peu à peu obsédée par lui. Le surnaturel apparait par petites touches. Le suspense est très bien mené tout le long du récit et monte en intensité. La nouvelle se lit très bien, on a envie de connaitre le fin mot de l’histoire. Cependant, la fin est un peu étrange et pas vraiment claire. Le climat de la nouvelle est très oppressant et je me suis laissée happer par l’histoire mais la fin m’a un peu déçue. Ceci dit on y retrouve bien les éléments caractéristiques du fantastique avec une hésitation constante sur ce qui se passe. Il en est de même pour la dernière nouvelle du recueil.

Portrait de famille s’intéresse à un écrivain à succès, vivant seul dans une grande maison et brouillé avec sa fille unique. Il est quasiment le seul personnage de la nouvelle, d’autres apparaissent par des retours en arrière dans la mémoire du personnage. Il découvre des tableaux représentant les personnages principaux de ses romans et ces derniers prennent vie durant la nuit. Cette nouvelle est l’occasion d’un questionnement sur le métier d’écrivain ainsi que sur ses relations plutôt complexes avec ses personnages. C’est une nouvelle assez triste et émouvante avec une fin surprenante.

Ce recueil nous montre  donc s’il en était besoin que George R.R. Martin est un excellent écrivain aussi à l’aise dans les nouvelles que dans les romans et dans la fantasy comme dans le fantastique. Les récits sont parfaitement maitrisés grâce à une écriture adaptée à chaque genre. Les personnages sont complexes et intéressants. Chaque nouvelle possède un axe de réflexion particulier. L’édition de la nouvelle Dragon de glace par Flammarion Jeunesse est une très belle réussite également, les illustrations splendides de Luis Royo mettant parfaitement en valeur le thème de l’histoire et les dragons.

Note: 8.5/10

Célindanaé

Autres avis: lutin82, BoudiccaBlackWolf, Aelinel

Publicités

7 réflexions au sujet de « Dragon de glace »

  1. Oui, d’accord avec toi. Ce recueil montre à quel point Martin est un écrivain « multipass ». Il esprime son talent sous n’importe quel registre ou format et généralement avec réussite voire brio.
    J’ai été conquise comme toi par les deux nouvelles fantastiques. L’homme-poire pas du tout, mais je n’apprécie pas ce genre de récit… Et j’ai trouvé émouvant, oui, le dernier texte.

    Bref, je suis 100% sur ta longueur d’onde!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s