Récits du Demi-Loup, tome 1 : Véridienne

Au bord de l’implosion, le royaume du Demi-Loup oscille dangereusement entre l’épidémie foudroyante qui le ravage, la Preste Mort, les prémisses d’une guerre civile, et l’apparente indifférence de son roi.

Les princesses Malvane et Calvina, insouciantes des menaces qui pèsent sur le monde qui les entoure, grandissent dans la plus complète indolence auprès de leurs Suivantes. Nées un jour plus tard que les futures souveraines auxquelles une règle stricte les attache pour leur existence entière, les Suivantes auraient dû être deux. Elles sont trois. Et que songer de la réapparition inopinée du prince héritier, Aldemor, qu’une guerre lointaine avait emporté bien des années auparavant ? Avec lui, une effroyable réalité rattrape le château de Véridienne, et le temps arrive, pour les Suivantes et leurs princesses, d’apprendre quels devoirs sont les leurs.

Auteure: Chloé Chevalier               Genre: Fantasy

Éditions: Les Moutons électriques             Paru le 21 août 2015

Mon avis:

Paru en 2015, ce livre faisait partie de ceux que j’avais envie de lire depuis pas mal de temps. Je l’ai gagné lors d’un concours organisé par Acherontia sur son blog, je la remercie encore chaudement pour ce cadeau. J’ai tellement aimé ce premier tome que j’ai acheté le second que j’ai de suite commencé. Cinq tomes sont prévus dans cette série et si elle garde la qualité de ce premier tome, je signe immédiatement pour la suite!

L’univers du demi-loup est un univers médiéval sans magie, ni créature surnaturelle où les femmes peuvent être amenées à régner. La capitale du royaume est Véridienne, le royaume est divisé entre Véridienne d’une part et les Eponas. Le royaume  est en proie à plusieurs dangers: la guerre avec les territoires situés à l’est et surtout une grave épidémie. Cependant, les princesses et leurs suivantes vivent relativement à l’écart de tout cela mais cela ne les empêche pas d’avoir aussi des épreuves à affronter.

Les suivantes des princes et princesses sont des enfants nés un jour après les futurs souverains et qui leur seront liés toutes leur vie. Ce concept est intéressant et original et fait entrer les suivants dans la lignée royale. Le roman est raconté à la première personne par les suivantes et jamais par les princesses. Plusieurs points de vue se succèdent ainsi et permettent d’avoir une vue globale de l’intrigue et du royaume. La narration se fait sous forme de journaux intimes et de lettres. Ce procédé épistolaire de narration est très riche et permet à la fois de se focaliser sur certains personnages et d’avoir une vision plus globale de l’histoire.

Le travail fait sur les personnages est également un des points forts de ce roman. Les 5 personnages féminins sont au cœur du récit mais les personnages secondaires ne sont pas en reste. Chaque personnage est unique et a sa propre personnalité, on s’attache à eux et on prend plaisir à en détester certains. En tant que femme, on peut facilement s’identifier aux personnages et se retrouver dans les traits de caractère d’une des cinq. On suit leur évolution de petites filles à femmes ainsi que les conséquences sur le changement dans leurs relations. Le passage de l’insouciance de la jeunesse aux difficultés de la vie à la cour est très bien cerné.

Le rythme du roman est assez lent, l’action y étant peu présente et le récit se focalisant plus sur les intrigues de cour. Les informations sur l’univers sont données au compte goutte, ce qui permet de conserver l’intérêt de lecture. Les manigances politiques, les relations entre les personnages sont au cœur du récit. Le style de l’auteure est fluide et très imagé et on tourne les pages sans s’en rendre compte. L’univers est très bien construit grâce à des traditions originales. La comparaison avec Robin Hobb parait justifiée par la qualité de la mise en place des intrigues, de la vie à la cour et du travail effectué sur les personnages. Ce roman est pour moi une grande réussite, le seul petit reproche que je pourrais y faire est le manque d’une carte qui permettrait de mieux se repérer dans la géographie du royaume du demi-loup. J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui pose les bases d’une série plus que prometteuse.

note: 9/10

Célindanaé

Autres avis: Boudicca, BlackWolf, l’ours inculte, Lorhkan, Ptitetrolle, Xapur

challenge-francofou-300x300challenge francofou

Publicités

6 réflexions au sujet de « Récits du Demi-Loup, tome 1 : Véridienne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s