De H.P.Lovecraft à J.R.R.Tolkien

4

27 septembre 2016 par aupaysdescavetrolls

Lovecraft Tolkien

De H. P. Lovecraft à J. R. R. Tolkien s’intéresse aux œuvres de fiction de deux écrivains apparus au cours des années 1930 qui, en dépit d’un manque de considération en leur temps, sont devenues de véritables icônes de la culture populaire occidentale. Celle de Lovecraft s’est révélée fondatrice d’une mythologie moderne – le « Mythe de Cthulhu » – reprise par de nombreux écrivains et scénaristes ; tandis que les récits de la Terre du Milieu de Tolkien sont à l’origine de la renaissance populaire de la fantasy. Les deux premiers essais retracent de manière factuelle les itinéraires littéraires et éditoriaux, ainsi que la réception critique de ces œuvres, de leur origine aux années 1960. Un troisième essai montre en quoi ces œuvres sont profondément originales et novatrices, puis s’interroge sur leur changement de statut, dès lors que les nouveaux médias leur eurent donné une nouvelle visibilité.
« Les Collections de la Maison d’Ailleurs » est une série d’ouvrages qui réfléchissent aux thématiques phares de la science-fiction, tout en s’appuyant, à chaque fois, sur le fonds patrimonial du seul musée européen dédié à la « Culture SF ». Cette série a également pour vocation de montrer comment la science-fiction cherche à cerner ce que signifie être « humain » à l’heure des sciences et des technologies.

novembre 2014     Éditions Actu SF          Auteur: Francis Valéry

 

Tolkien et Lovecraft sont 2 grandes figures des littératures de l’imaginaire dans des genres complétement opposés. Au premier abord, on ne voit pas trop ce qui peut les rapprocher, l’un ayant écrit dans le domaine de l’horreur et l’autre dans la fantasy. Pourtant, ces deux auteurs sont assez proches par l’impact qu’ils ont eu sur la littérature de l’imaginaire. Ce petit livre de seulement 96 pages se propose de mettre en parallèle les écrits de ces 2 hommes avec une première partie consacrée à Lovecraft, une seconde à Tolkien et une troisième aux univers dérivés.Afficher l'image d'origine

Ce livre se lit très vite et est intéressant car il permet de mieux cerner la vie de ces 2 écrivains. Il y a beaucoup d’illustrations relatives aux œuvres des 2 auteurs qui apportent des informations étonnantes avec notamment cette très belle euh comment la qualifier très vilaine couverture de Bilbo datant de 1973.  On notera la qualité de l’armure de mythril et le superbe design des trolls :).

Lovecraft et Tolkien ont en commun de ne pas avoir eu le succès qu’ils ont connu par la suite, de leur vivant. Ils sont également à l’origine de 2 branches des lectures de l’imaginaire actuelles: l’horreur pour Lovecraft et la fantasy pour Tolkien. Ils ont également eu une influence considérable sur les produits dérivés avec notamment les jeux de société ou encore les jeux de rôle. Ce sont les seuls écrivains à avoir eu une telle portée et un impact aussi important.

H.P. Lovecraft est né en 1890 et mort en 1937. Il a commencé à écrire assez tôt et sa première nouvelle a été publiée en 1919 dans The Vagrant. Une quarantaine de ses nouvelles a été publiée dans Weird Tales. Lovecraft a publié uniquement dans des magazines  mais a entretenu une grande correspondance avec de nombreux écrivains dont August Derleth. C’est d’ailleurs grâce à August Derleth que Lovecraft fut connu. Il a en effet créé Arkham House (maison d’édition spécialisée dans l’imaginaire et qui a publié les premières collections de livres reliés des travaux de Lovecraft) en 1939 et publié des suites aux nouvelles de Lovecraft prolongeant ainsi son œuvre et lui apportant la notoriété. L’expression du mythe de Cthulhu vient d’ailleurs de Derleth qui contrairement à ce qu’on pourrait croire n’a pas écrit le fameux Culte des goules (livre fictif comme de nombreux autres de l’œuvre de Lovecraft et de ses amis). Cependant, c’est à partir des années 1950 que Lovecraft commença à vraiment être connu avec un gros succès de la publication chez Denoël de ses nouvelles les plus connues. Les premières adaptations au cinéma datent de 1963 alors que les premiers essais apparaissent dans les années 1970. La publication du jeu de rôle L’appel de Cthulhu date  de 1981 et a aussi contribué à faire connaître Lovecraft à un plus large public. Lovecraft n’aura pas connu le succès ni la reconnaissance de son vivant et ses œuvres sont tombées dans le domaine public. Pourtant, à notre époque Cthulhu a de nombreux dérivés même des bonbons pour avoir l’haleine fraiche (avoir l’haleine de Cthulhu ça donne envie c’est certain!).

Tolkien a commencé à créer l’univers de la terre du milieu dès 1914. Il est né en 1892 et mort en 1973. Tolkien était avant tout professeur de langue ancienne à Oxford et c’est cet amour pour les langues anciennes qui lui a donné envie d’écrire. Il a commencé à écrire pour son propre plaisir et pour ses enfants, c’est ainsi que paru en 1937 Le Hobbit. Il s’écoulera 12000 exemplaires du livre jusqu’en 1946, il sera réédité en 1951. Entre 1937 et 1965, 40000 exemplaires du Hobbit furent vendus, ce qui ne représente pas un gros succès. Les 3 tomes du Seigneur des anneaux parurent entre 1954 et 1955 et connurent le même succès mitigé que le Hobbit. Le succès vint également après la mort de l’écrivain avec la parution en poche de la trilogie. Il est intéressant de noter que cette sortie en poche se fit sans l’accord de l’écrivain qui trouvait le format déshonorant et sans intérêt. C’est réellement le jeu de rôle qui aura donné ses lettres de noblesse à l’œuvre de Tolkien, avec l’invention des jeux dans le style médiéval-fantastique, et le plus connu d’entre eux : Donjons et Dragons (traduction erronée du Dungeon&Dragon anglais), pilier de la culture geek. Le jeu de rôle de la terre du milieu, qui date de 1984 contribua dans une moindre mesure à la démocratisation de l’œuvre de Tolkien. Enfin, la trilogie fut portée au cinéma avec le succès que l’on sait en 2001,2002 et 2003 et ce fut au tour du Hobbit quelques années plus tard. Il est d’ailleurs remarquable de voir que les adaptations au cinéma de Lovecraft n’ont jamais eu le succès de celles de Tolkien. L’univers de Tolkien est complexe mais sans doute plus visuel que celui de Lovecraft où la noirceur est beaucoup plus présente et qui est plus difficile à adapter.

Les produits dérivés des écrits de Tolkien et Lovecraft sont légions que ce soit en matière de livres, de jeux de société ( voir à ce propos ce super article  concernant Lovecraft), de jeux de rôle, de figurines (et même peluche) et autres. Les produits dérivés soAfficher l'image d'originent nombreux pour les sagas à succès et donnent une autre visibilité aux œuvres dont ils sont issus. Beaucoup de gens connaissent les films de Tolkien sans avoir lu ses livres et il en est de même pour Lovecraft (ce qui est dommage d’ailleurs). Ainsi, les écrits de Tolkien et Lovecraft ont acquis un aspect culte grâce à tous les nouveaux médias.

Tolkien et Lovecraft ont aussi en commun d’être profondément novateurs pour leur époque et d’avoir ainsi contribué  à la naissance de deux courants littéraires. Les nouvelles de Lovecraft datent du début du 20ème siècle et pourtant on y trouve beaucoup des bases des écrits d’horreur actuels. La fantasy moderne doit également énormément à Tolkien, même si elle a évolué depuis. La revue Europe a également consacré un numéro à ces 2 auteurs qui date d’avril 2016 ( revue europe ) que je n’ai pas encore lu (honte à moi) mais ce ne serait tarder. Ce numéro réunit plusieurs auteurs et est plus approfondi que ce livre de Francis Valéry, cependant celui-ci est bien fait, se lit très bien et met en parallèle le travail de ces 2 génies de la littérature.

Célindanaé

Publicités

4 réflexions sur “De H.P.Lovecraft à J.R.R.Tolkien

  1. Lutin82 dit :

    Je ne lis que rarement des ouvrages sur la littérature ou sur les auteurs. Celui-ci peut être super intéressant ( même si j’ai lu quand même pas mal de truc sur Tolkien). Merci de ta critique.

    Aimé par 1 personne

  2. Tigger Lilly dit :

    Ça a l’ai très intéressant !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :