Viktoria 91

1

18 août 2016 par aupaysdescavetrolls

V91Londres, 1891.
Un tueur rôde dans le quartier de Whitechapel. À la lueur blafarde d’un réverbère gît un bobby, le crâne défoncé… C’est un androïde que de braves londoniens s’apprêtent déjà à démonter ! Reporter impétueux, Norman Latimer se lance dans une enquête délicate : quel rôle joue la mystérieuse Lady Audrey Burton ? Pourquoi se confie-t-elle à lui ? Craindrait-elle de faire appel à Scotland Yard ? Latimer est perplexe.
Il se trouve confronté à d’étranges phénomènes. Heureusement, son vieil ami, l’inspecteur Doty, et Kate Harbuck, la prostituée au grand cœur, vont lui venir en aide, chacun à sa façon. Dans ce monde singulier, où les fiacres conduits par des cochers-robots sont attelés à des chevaux mécaniques, la ténacité de Doty et de Latimer sera mise à rude épreuve !

Auteur: Pierre Pevel       Édition: Imaginaires Sans frontières 2002       Genre: Steampunk, policier

Mon avis:

Ce roman est un des premiers de l’auteur, publié peu après le premier tome du cycle de Wielstadt. Je l’avais lu il y a pas mal de temps mais j’ai eu envie de le relire et de profiter des vacances pour cela. Il n’est plus réédité et fait partie des livres peu connus de l’auteur. C’est un roman court (moins de 200 pages) qui se lit très vite et très bien. Il est parfait pour la plage même si sa rareté le reléguerait plutôt au propre dans un musée ;).

On reconnait bien le style de l’auteur qui va à l’essentiel et où les scènes d’actions sont très cinématiques. L’univers est très original et correspond à ce que faisait l’auteur avant Haut-Royaume: un mélange d’histoire et d’éléments imaginaires. Cette fois, nous sommes dans le Londres de 1891 (d’où le titre) mais un Londres un peu spécial avec des bobbys automates, les cochers sont aussi des machines qui conduisent des chevaux mécaniques. 1891, soit 3 ans après les crimes de Jack l’éventreur, encore dans toutes les mémoires et le même quartier (Whitechapel) sont les éléments principaux du roman. Les petits rajouts mécaniques et l’époque donnent une touche steampunk à l’univers sans vraiment le changer. La description du Londres fin 19ème et de ses quartiers est fidèle et fait penser à celle de Je suis le sang, excellent roman sur Jack l’éventreur.

Le roman peut également être rattaché au genre policier car le thème est une enquête sur une série de disparitions et de meurtres. L’intrigue prend vite un côté mystérieux avec la présence d’hommes en noir et de faits étranges. Le personnage principal est un ancien soldat reconverti en journaliste dans un journal à sensations, il a un œil mécanique rouge qui lui permet de mieux voir. Le roman étant assez court, il assez peu développé, ce qui est un peu dommage. C’est un personnage intéressant mais pas aussi attachant que ceux auxquels nous a habitués l’auteur.

Le rythme est intense tout le long du roman, on peut le lire quasiment d’une traite. Il y a une grosse surprise à la fin qui vient tout changer et montre l’histoire sous un nouveau jour. L’idée de base du roman est vraiment très bonne mais le livre est trop court et un peu confus par moments. J’aurais aimé un peu plus de descriptions et des précisions sur certains passages.

En résumé, c’est un bon roman qui se lit bien avec un univers intéressant et original ainsi qu’une enquête palpitante. La fin est vraiment surprenante et je trouve l’idée du livre géniale. Il est juste dommage que le livre n’est pas été un peu étoffé, avec un héros digne de l’auteur. Juste au cas où il serait réédité un jour, il faudrait refaire la couverture qui ne met pas le livre en valeur, loin de là!

Note: 7/10

Célindanaé

 challenge summer short stories of sfff

Publicités

Une réflexion sur “Viktoria 91

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :