Une histoire naturelle des dragons

7

15 août 2016 par aupaysdescavetrolls

Une histoire naturelle des dragons

« Soyez avertis, cher lecteur : les volumes de cette série contiendront des montagnes gelées, des marais fétides, des étrangers hostiles, des compatriotes hostiles et à l’occasion des membres de ma famille hostiles, de mauvaises décisions, des mésaventures géographiques, des maladies dépourvues d’attrait romantique et une abondance de boue. Vous poursuivrez votre lecture à vos risques et périls. »

Les mémoires de lady Trent, mises en scène par Marie Brennan, racontent la vie et les recherches d’Isabelle Trent, naturaliste mondialement connue et désormais vieille dame, dont l’esprit et le style empreints d’humour s’avèrent sans pitié pour les imbéciles.
Dans ce premier volume, Isabelle, petite fille puis jeune femme, brave les conventions de sa classe et de son temps pour satisfaire sa curiosité scientifique et accompagner son mari lors d’une expédition à la recherche des dragons de Vystranie…

Genre : Fantasy    Auteur : Marie Brennan      Éditeur : L’Atalante  mars 2016,     345 pages

Mon avis: Ce roman a obtenu le prix Imaginales dans la catégorie roman étranger traduit. Il y a 4 tomes parus aux États-Unis et le deuxième tome en français est prévu pour l’automne. Le prix Imaginales est vraiment mérité car ce livre recèle de nombreuses qualités et il me tarde de découvrir la suite des aventures de Lady Trent. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ce livre d’un genre à part mêlant très habilement fantasy, naturalisme, science et aventure. Nous avons acheté ce roman aux Imaginales et l’avons fait dédicacé par l’auteure. Le livre est déjà magnifique avec une couverture sublime et de magnifiques illustrations intérieures qui apportent un plus au roman. On regrette presque qu’il n’y en ait pas plus.

Ce premier tome s’intéresse à la jeunesse et à l’enfance de la future lady Trent, célèbre naturaliste de dragons. Le monde décrit est imaginaire mais l’époque ressemble au 19ème siècle et à l’époque victorienne. Les noms de pays sont totalement différents des nôtres mais on retrouve des similitudes dans les façons de vivre. Le pays d’origine de l’héroïne fait penser à l’Angleterre, alors que le pays où se passe l’expédition évoque plus les pays de l’Est. Les dragons sont connus dans cet univers et vivent dans certaines régions du monde en liberté. On peut en voir certaines espèces dans des sortes de zoos dans les pays plus « civilisés ». Des expéditions sont parfois montées pour étudier les dragons mais exclusivement par des hommes. L’univers est donc très intéressant et bien construit, une carte est présente au début du livre afin de mieux visualiser les voyages faits par l’héroïne.

Le récit est fait à la première personne par Lady Trent âgée qui raconte son enfance suivie de sa jeunesse. Elle porte un regard à la fois attendri et mêlant introspection et humour sur sa jeunesse. Sa passion pour le naturalisme lui vient de sa tendre enfance. Son personnage est très attachant, à la fois original et bien construit. Elle a un fort caractère et on rêve de vivre les mêmes aventures qu’elle. Le livre étant raconté sous forme de journal, l’histoire est centrée sur le personnage féminin et on sait peu de choses sur les autres protagonistes hormis son mari. C’est le seul petit bémol que l’on pourrait faire. Cependant, l’écriture sous forme de journal est bien adapté et apporte beaucoup au récit. Le fait qu’il soit écrit par une femme, dans une société dominée par l’homme, est très important. On peut considérer Lady Trent comme une sorte de féministe avant l’heure, qui se démarque par son fort caractère et arrive à s’imposer dans cet univers macho, au départ grâce à son talent de dessinateur, et ensuite par l’ensemble de ses qualités. Petite anecdote que j’ai bien aimée, Lady Trent a toujours un carnet et un crayon pour dessiner les dragons, ce qui m’a fait l’apprécier encore plus (je passe souvent du temps à dessiner des choses sur mes carnets lors de randonnées)! On peut aussi faire un parallèle entre ce personnage et l’héroïne de la Cité des Anciens, de Robin Hobb, femme dans un univers d’homme partant en expédition pour en apprendre plus sur les dragons. Je ne sais pas si l’une des auteures a pu inspirer l’autre…

Le livre est très bien documenté, les explications biologiques sur les dragons sont claires, on découvre aussi leurs coutumes au sein d’un récit mélangeant aventures, enquêtes et naturalisme. Le rythme ne faiblit pas tout du long du récit. C’est également très bien écrit et bien traduit. Il y a un peu d’humour, beaucoup d’inventivité dans les races de dragons, dans l’univers et dans les légendes qui y prennent vie. J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman et il me tarde découvrir la suite des aventures de Lady Trent!

Note: 9/10

Célindanaé

Autres avis : Boudicca, Apophis, Lutin, BlackWolf, Lune, Xapur

challenge summer short stories of sfff

Publicités

7 réflexions sur “Une histoire naturelle des dragons

  1. Boudicca dit :

    Le parallèle avec Robin Hobb m’était aussi venu à l’esprit (Alise était l’un de mes personnages préféré ^^). Merci pour cette belle critique !

    Aimé par 1 personne

  2. […] critiques : Apophis (Le culte d’Apophis) ; Blackwolf (Blog-O-Livre) ; Célindanaé (Au pays des cave trolls) ; Lune (Un papillon dans la lune) ; Sandrine Brugot Maillard (Mes imaginaires) ; Temps de Livres […]

    J'aime

  3. […] Bibliocosme, celle de Lune, celle de Xapur, celle de Lianne sur De livres en livres, celle de Célindanae sur Au pays des Cave […]

    J'aime

  4. […] avis : Albédo – Au Pays des Cave Trolls – Bibliocosme (Boudicca) – Blog-o-livre – Brize – Cédric Jeanneret […]

    J'aime

  5. […] prix Imaginales dans la catégorie roman étranger traduit ( voir ma chronique du premier tome : une histoire naturelle des dragons) et il me tardait de lire la suite. J’ai donc lu ce tome dès sa sortie. Il est à la fois […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :