Les jeux à 2…

3

26 juin 2016 par aupaysdescavetrolls

Dans la famille des jeux à deux joueurs, j’ai pu faire une petite synthèse de ce qui ressort le plus avec ma femme, dans le registre jeu de format moyen, en excluant les wargames et jeux de confrontation que je ne pratique pas du tout avec Célindanaé. Je ne parle pas non plus des jeux type JCC ou JCE, dont je ferai peut-être une prochaine chronique. On retrouve donc plusieurs type de jeux :

  • ceux qui sont uniquement jouables à 2 joueurs. Je veux surtout parler de nos jeux préférés, mais aussi de ceux qui ne nous ont pas du tout conquis. Et enfin ceux qui n’ont pas plu à l’un des deux joueurs.
  • les jeux jouables à plus de deux joueurs, mais qui présentent un très bon intérêt à 2 sans être une version édulcorée ou trop artificielle du jeu original : en effet beaucoup de jeux sont jouables à 2 joueurs mais perdent énormément de leur intérêt dans cette configuration (les jeux à enchère, par exemple).

 

Les jeux uniquement à 2 : les incontournables

Mr Jack : un jeu asymétrique où l’un des joueurs joue un inspecteur bien décidé à arrêter Jack après ses méfaits. Le jeu se joue sur un plateau de jeu couvert d’hexagones, où les personnages vont passer de la condition visible à la condition invisible, qui va permettre à l’enquêteur d’innocenter petit à petit les différents protagonistes sauf 1, qui se révélera être le véritable Jack. Jack de son côté doit essayer de gagner du temps pour gagner la partie soit en faisant hésiter l’enquêteur jusqu’à la fin des 8 tours du jeu, soit en s’échappant de la carte. Un super jeu plein de possibilités (tous les personnages se jouent différemment, avec un ordre de jeu tendu et souvent plein de calcul). Note : je joue presque toujours Jack car Célindanaé n’aime pas le jouer…

Il existe une extension avec de nouveaux personnages, à laquelle je n’ai pas encore joué. Il existe aussi Mr Jack à New York, qui est semble-t-il plus compliqué que l’original.

Mr Jack pocket : bien plus qu’une simple variante « de voyage » (du fait de la toute petite taille de la boite, avec un jeu qui tient sur une tablette de tgv), ce jeu offre un défis des plus intéressant pour Jack. On retrouve quelques mécanismes et options présents dans le jeu original, mais le mécanisme de rotation des tuiles et les possibilités encore plus nombreuses en font un jeu plus complexe, très (parfois trop ?) calculatoire. A vrai dire je ne gagne quasiment jamais avec Jack…

DSC_0321

Space Hulk : simplement un de mes jeux préférés, acheté en 4ème pour 350 francs (ça représentait une somme  gigantesque à l’époque) parce que mon groupe de joueurs connaissait Aliens par cœur et que la critique dans Casus Belli était juste excellente. Un excellent jeu de combat tactique dans des couloirs de vaisseaux spatiaux, sur un plateau entièrement modulaire. Les deux camps qui s’affrontent, les aliens et les marines, se jouent complètement différemment, les aliens essayant de submerger les marines sous leur nombre, et des marines qui jouent avec du stress en temps limité pour remplir des objectifs a priori très compliqués à atteindre. Même si la chance est omniprésente dans le jeu, on passe toujours un très bon moment. Ce jeu a été complété par 3 extensions permettant d’ajouter de nouvelles troupes, de nouvelles règles, et un tas de nouveaux scénarios. 3 éditions ont suivi l’édition originale.

7 wonders duel : après un 7 wonders qui prévoyait une variante à 2 joueurs à laquelle nous n’avons pas accroché, cette version uniquement 2 joueurs est une super réussite. Elle réussit à revisiter quasiment tous les concepts présent dans le jeu 7wonders, et à les présenter dans un jeu à choix multiples mais où le mécanisme du draft laisse la place à un choix d’une carte parmi 2 à 6 selon un schéma différent en fonction des 3 âges du jeu. Les 2 auteurs ont réussi un jeu où les choix tactiques sont permanents et souvent difficiles : faut-il développer sa stratégie ou empêcher l’adversaire de mener à bien la sienne ? En fait il faut faire un peu des deux, tout en surveillant que son adversaire n’est pas proche d’une des 2 conditions de victoire automatique (militaire ou scientifique).

DSC_0320

 

Ceux qui sortent moins souvent / risquent de ne pas plaire à tout le monde:

Steam torpedo : un jeu de l’éditeur Serious Poulp, simulant un combat de sous-marin dans une version steampunk de la première guerre mondiale. Chaque joueur choisit son amphibie, avec les cartes de base ou en build avec les nouvelles cartes des deux extensions disponibles, et le combat commence. Ou plutôt une sorte de compte à rebours où chacun essaye de faire survivre son équipage dans un air se raréfiant, tout en lançant des attaques avec des armes +/- destructrices pour son ennemi. La mécanique est excellente, pas évidente à maîtriser, mais le jeu en vaut la chandelle. Il sort malheureusement très peu à la maison, trop belliqueux pour Célindanaé…

DSC_0323

Sun tsu : Un jeu de pure stratégie, à la limite de l’abstrait, mais d’une limpidité incroyable. L’objectif est d’acquérir une majorité dans un maximum de provinces d’un pseudo empire chinois, chaque province rapportant un certain nombre de points de victoires selon le tour où l’on se situe. A chaque tour, les joueurs choisissent une carte combat qu’il vont affecter à chaque province, et on compare la force respective de chaque armée. Il faut juste être plus filou que son adversaire dans le choix de ses cartes pour l’emporter, les grosses cartes n’étant pas forcément les plus puissantes.

DSC_0322

Une version deluxe est sortie il y a peu, dans la version petite boite le matos n’était pas très immersif, avec pions en plastoc et carte riquiqui.

Theseus : prévu pour être joué jusqu’à 4 joueurs, c’est en fait un véritable jeux créé pour 2 joueurs et adapté pour plus. La mécanique est juste géniale, typée Awélé, avec une toile de fond de Aliens le retour. A chaque tour, le joueur essaye de déplacer ses troupes ou créatures pour faire le plus de mal ou prendre le plus de points de victoire. Les possibilités sont très nombreuses, et le jeu très tendu. Dommage que Célindanaé n’accroche pas 😦

Dungeon twister : très sexy et a priori très fun, la boite cache un jeu très pointu et à ranger dans la catégorie des super calculatoires. Le nombre de possibilités et de stratégies à mener est juste gigantesque, surtout si on lui ajoute quelques extensions, qui ajoutent de nouvelles pièces de jeu, de type de cases ou d’objets. On se prend à imaginer 1-2-3 coups à l’avance comme on le ferait dans une partie d’échec. On n’y joue pas de manière trop sérieuse avec Célindanaé, mais par contre avec mon frère on s’est déjà fait des parties de 2-3 heures où les têtes fumaient.

Stronghold : un jeu d’attaque de château auquel nous n’avons joué qu’une fois, à peine le temps de comprendre les règles. Ça m’a semblé très dur pour l’assaillant en tout cas, je me faisais dégommer mes bonhommes avant même qu’ils ne parviennent à monter les échelles ! Et depuis il n’est pas sorti 😦

 

Les jeux qui offrent un nouveau visage à deux:

Race for the galaxy : Race est un jeu de développement excellent à plus de deux joueurs, assez difficile à maîtriser et parfois frustrant lorsque la phase qu’il vous faut pour débloquer votre jeu n’arrive pas. A deux joueurs, la planification devient une évidence, et le développement moins bloqué par l’occurrence de telle ou telle phase. Il faut sans cesse chercher à combiner les actions pour aller plus vite que son adversaire. Les stratégies militaires et produire/consommer se chevauchent souvent, et chacun cherche à tirer quelques avantages des actions effectuées par l’autre. Les parties durent moins de 30 minutes dans ce mode, contre 1h à 1h30 (parfois plus) à 4 ou 5 joueurs. Les extensions rajoutent des cartes, des nouveaux concepts (les conquêtes, le prestige, l’exploration d’un vaisseau alien, ou la défense de la galaxie contre une invasion extra-terrestre) et cela diversifie beaucoup (parfois trop) les parties. Le premier arc d’extensions (les 3 premières) est celui auquel nous avons le plus joué et est vraiment excellent, le deuxième (la 4ème extension) est sympathique, mais rallonge les parties. Nous n’avons joué que 2 fois au dernier arc, mais n’avons pas encore trop accroché.

Small World : Un jeu que l’on ne présente plus, c’est un grand classique à 4-5 joueurs pour des parties de 45-60 minutes. A deux joueurs, le jeu est très tendu et assez calculatoire, les inconnues sont limitées, le terrain de jeu tout petit… Le seul reproche est de se retrouver vite débordé si l’adversaire tombe en premier sur LA combinaison qui va bien. A deux, il est facile de faire une partie en 20 minutes.

 

 

Les déceptions / tombés dans l’oubli:

7 wonders : On n’a pas du tout accroché à cette variante de 7 wonders. L’ajout de la troisième cité mime en fait le comportement d’un troisième joueur, que chacun va jouer à tour de rôle. Avec Célindanaé, on a tellement tendance à empêcher l’autre de se développer que l’on fait presque gagner la cité neutre… On est passé à Duel depuis !

Colon de Catane 2 joueurs / Princes de catane : Un classique du milieu des années 2000, qui reprend le principe de développement du jeu de plateau. Comme dans son aîné, le tirage du dé peut être frustrant, même si l’on gagne des ressources à chaque tour. Le jeu soufre de sa longueur, et des cartes crasses qui paraissent toujours trop puissantes. Malgré 2 extensions possédées, le jeu est tombé dans l’oubli à la maison.

Le havre port fluvial : Alors que l’on aime bien les jeux de développement type Caylus ou Agricola, nous avons trouvé celui-ci uniquement calculatoire, sans véritablement de fun. Profond ennui, je crois que l’on a dépassé la limite de ce que l’on apprécie en terme de jeu à l’allemande…

 

Les à tester:

Medieval academy : on adore ce jeu dans sa configuration 3 et surtout 4 joueurs. Nous n’avons pas encore essayé la variante 2 joueurs. Pas sûr qu’elle soit aussi sympa que le jeu normal.

Neureushima hex duel : Celui-ci attend depuis 2 ans dans la commode… il a bonne réputation mais je ne suis pas sûr que ça plaise à Célindanaé.

Raptor : semble très chouette sur le papier, un cache cache entre des explorateurs et une maman raptor qui ne veut pas se faire prendre ses œufs.

Starfighter : pas sur que la mécanique accroche beaucoup Célindanaé, pour le moment je n’ai pas investi.

Il y a pléthore de jeux à 2, mais tous ne présente pas une thématique ou une mécanique accrocheuse. Certains demandent de nombreuses parties pour en tirer la quintescence, d’autres sont plus accessibles. Chez nous on préfère les jeux sans confrontation directe, plutôt asymétrique, et souvent avec plein de cartes dedans…

Lhotseshar

Publicités

3 réflexions sur “Les jeux à 2…

  1. Candice dit :

    Je conseille patchwork

    J'aime

  2. Véro Jacquel dit :

    Patchwork, Jaipur et Star Relams sont très sympa a 2 également.
    Merci pour cet article

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :