Notre dame des loups

1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage.

Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts que seuls les Indiens et les pionniers arpentent. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix. Une chasse pour abattre leur plus terrible ennemie : Notre-Dame des Loups…

auteur: Adrien Tomas         Mnemos  mai 2014  / Hélios poche septembre 2015

  Genre: western, fantastique.

Mon avis:

J’ai découvert Adrien Tomas en lisant ses nouvelles dans l’anthologie de Imaginales 2015 et dans Trolls et légendes. J’ai beaucoup aimé ces 2 nouvelles et j’ai eu envie de lire l’auteur sur un texte plus long. La geste du 6ème royaume étant assez long, j’ai d’abord commencé par Notre dame des loups, qui fait un peu penser à « the revenant » pour l’ambiance où des loups garous viendraient semer le trouble.

Le procédé narratif de ce roman est son gros point fort. Il est aussi assez surprenant et original. Chaque chapitre a son narrateur qui raconte l’histoire à la première personne. On suit la traque de loups garous par une bande de veneurs constituée de personnages tous différents. Chaque chapitre permet d’en apprendre un peu plus sur les personnages et de suivre le récit en même temps. Chaque personnage a sa personnalité et cela ressort bien avec ce procédé. Les différences de style entre chaque personnage auraient cependant pu être plus marquées.

L’histoire se passe dans une sorte d’ouest américain à l’époque western mais il y a du surnaturel. Les loups garous sont vulnérables à l’argent mais quelques éléments changent par rapport aux légendes traditionnelles. L’auteur se réapproprie le mythe des loups garous et donne son explication sur l’origine des lycanthropes. J’ai beaucoup aimé que le roman se démarque de ce qu’on peut connaitre des loups garous pour y amener sa touche personnelle.

Il n’y a pas vraiment de personnage principal étant donné le processus narratif mais tous ont leur importance même si certains sont plus intéressants et attachants que d’autres. Le roman est assez court et se lit vraiment très bien. L’ambiance est oppressante et on ressent très bien l’impression de huis clos et d’urgence du récit. Le roman est un mélange de western, d’enquête, de fantastique et d’horreur et le mélange est assez détonnant.

J’ai beaucoup aimé ce roman pour son ambiance particulière et son procédé de narration. Il n’est pas évident à chroniquer sans trop en dire pour ne pas gâcher le livre. Mais je le conseille fortement!

Note: 8/10

Célindanaé

Publicités

10 réflexions au sujet de « Notre dame des loups »

      1. J’ai lu la Geste du sixième Royaume, qui est sympa mais qui comporte quelques longueurs (surtout qu’il y a pas mal de personnages, et on alterne les points de vue comme dans le Trône de Fer. J’ai donc eu quelques difficultés à m’y retrouver au début). J’ai aussi lu une ou deux nouvelles de lui, mais Notre Dame des Loups est clairement mon préféré de cet auteur 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s