Les jeux avec de vrais morceaux du mythe de Cthulhu dedans

4

5 avril 2016 par aupaysdescavetrolls

Au début je comptais écrire un article sur le mythe dans les jeux, un catalogue aussi exhaustif que possible, mais il existe déjà quelques pages internet là dessus, et en fait je ne connais pas forcément l’ensemble des jeux. Un recherche rapide m’a même fait découvrir le très grand nombre de jeux existant sur le thème, certains disponibles uniquement en VO Anglais et aussi plus surprenant en Allemand.

Du coup je vais faire un petit inventaire des jeux que je connais sur le mythe. Pour démarrer, les jeux de rôle, qui sont souvent le plus proche de l’oeuvre et de l’esprit Lovecraft, les jeux se situant plus dans le type aventure « pulp » (pas très réaliste, privilégiant l’action à l’enquête).

Jeux de rôles

L’appel de Cthulhu:

Premier jeu de rôle issu de l’oeuvre de Lovecraft, la première édition américaine date de 1981 (création de Sandy Petersen). Le jeu a très vite connu un grand succès, et s’est exporté en Europe où de nombreux joueurs ont découvert l’oeuvre de Lovecraft par ce biais (j’en suis un bon exemple). Nous en sommes à la septième édition (éditeur Sans détour), et le système de jeu a finalement assez peu évolué : la résolution des actions et jets de compétences se fait toujours avec un jet de d’un dé 100 avec lequel on doit faire moins que le % dans ladite compétence pour réussir l’action. La santé mentale fonctionne toujours de la même manière, la création des personages est très proche, bref un joueur des années 80 n’aurait aucun mal à reprendre le rôle de maître du jeu ou de joueurs.

cthulhu v

Image de l’écran de la 7ème édition de l’Appel de Cthulhu

Chaque édition a.joute quand même un peu quelque chose (clarification de certaines règles, ajout de dés bonus et malus, des règles de poursuite, dans la 7ème édition), mais aussi du backround, et bien sûr des scénarios et/ou campagne (dans la V6 ). En français, la 6ème édition était quasi parfaite, avec de nombreuses nouveautés, mais parfois trop riche. Je me suis rarement servi de toute les règles en tant que MJ. La V7 a simplifié le système et se présente comme un très bon système, laissant plus de latitude au maître de jeu.

cthulhu v7

Contenu de la version collector de la 7ème édition de l4appel de Cthulhu

Ce qui plait le plus dans ce jeu en général, c’est la facilité de s’immerger dans ce monde, et les possibilités d’actions et d’enqûete. La lecture des oeuvres de Lovecraft est un plus pour pleinement apprécier le jeu.

Un des autres intérêt est de pouvoir y jouer selon un certain niveau de réalisme / difficulté : en mode pulp le jeu ressemble à ce qui pourrait se passer dans les films Indiana Jones ou La momie (Sommers 1999). En mode Investigation Occulte, les personnages combattent une adversité avec beaucoup de difficulté mais ont de bons moyens de s’en sortir. En mode Horreur Lovecraftienne, les personnages sont des gens normaux, qui n’ont donc très peu de chances de s’en sortir, la fin d’une campagne finissant en général par la destruction de la Terre ou juste l’extinction de l’Humanité.

Un grand coup de coeur, auquel je joue (peu en tant que joueur, et beaucoup en Gardien des arcanes) depuis que j’ai 13 ans, avec des groupes de joueurs très différents… Inutile de dire que la collection complète, rien qu’en version française, est colossale, difficile d’en faire le tour en une seule vie de joueur moyen !

De nombreux autres jeux de rôles sont sortis avec un backround lié au mythe. Je n’ai pas pu y jouer, par manque de temps (je ne pratique le jeu de rôle que 5 à 10 fois par an environ). Voici les principaux :

Cthulhu (7ème cercle). Très orienté enquête et roleplay

Achtung Cthulhu (Sans detour). Très pulp, rencontre de la seconde guerre mondiale et du culte des Grands Anciens

Cthulhutech (Bibliothèque interdite). Mélant Mythe de Cthulhu dans un univers robotisé futur sur terre.

En cherchant un tout petit peu, on trouve de très nombreux jeux de rôles amateurs ou plus confidentiel sur le thème.

 

Au niveau des jeux de société, le premier jeu à utiliser la toile de fond du mythe de Cthulhu est Arkham Horror, première édition de 1987 (Chaosium, édition l’année suivante par Jeux Descartes). Le but était de sauver la terre (enfin la ville d’Arkham) de la destruction par un divinité du mythe de Cthulhu en fermant les portails par lequel le mythe grandit… De nombreux jeux ont suivi depuis le milieu des années 2000, dans des thématiques plus ou moins proche du mythe originel, et utilisant des mécanismes très variés :

HàA 1988

Plateau de la première version de horreur à Arkham (Descartes), image Jedijeux.net

Gros jeux d’investigation

Il s’agit surtout des jeux de l’éditeur Fantasy Flight Games / édités en français par Edge : Horreur à Arkham, Les contrées de l’horreur, et les demeures de l’épouvante. Ces 3 jeux se distinguent par un beau matériel, un côté gestion de personnages qui emprunte beaucoup au jeu de rôle. L’échelle change entre les jeux (Ville / Terre / Propriété), mais tous visent à combattre physiquement ou par la magie des entités du mythe de Cthulhu. Les demeures se rapproche plus du jeu de rôle (avec une sorte de maitre du jeu qui décrit le scénario et joue les monstres), alors que les 2 premiers sont des purs coopératifs. A noter une durée de jeu de 2 heures minimum (parfois beaucoup plus), pour joueurs avertis.

Transposition de jeu dans le monde de Cthulhu

Il s’agit de jeux qui existent déjà, mais dont l’éditeur a choisi de développer une version « Cthulhu » ou de sortir une extension « Cthulhu ».

Munchkin Cthulhu (Edge): c’est la copie conforme de Munchkin avec le mythe en toile de fond. Le jeu n’est donc pas génial, lourdaux, mais les premières parties apportent de nombreuses poilades liées au illustrations, aux jeux de mots débiles. Passé cela, pas forcément mémorable. A noter que le public visé le joueur déjà familiarisé avec le mythe, sinon on va passer à côté de beaucoup de choses.

munchkin-cthulhu-image-46512-grande

Quelques cartes de Munchkin Cthulhu

Smash up Cthulhu Faghn (Iello): extension pour le jeu Smash up, avec son lot de carte armées et effet. C’est drôle, bien illustré, et cela renouvèle bien les factions du jeu de base. Sympa mais peut être long à maîtriser, l’apprentissage des cartes est nécessaire si on ne veut pas faire n’importe quoi à chaque partie (ce qui est plutôt mon cas…)

Shadows over Normandy (Devil pig games): jeu dérivé et totalement compatible avec Heroes of Normandy, c’est la transposition en wargame du jeu de rôle Achtung Cthulhu. On retrouve donc les Alliés luttant contre des Nazis fanatiques (pléonasme ?) cherchant à maîtriser les créatures du mythe. 3 factions = grosses bastons en perspectives. Superbe matériel, et communauté de fans très active.

shadows over normandy

Le pion de Cthulhu en affrontement avec des soldats américains. Qui va gagner ? (image dakkadakka.com)

Kingsport festival (Iello) : rethématisation du jeu Kingsburg (ils se sont pas foulés pour trouver la ville de Lovecraft se rapprochant de l’original…), le jeu présente l’originalité de jouer les « méchants » cultistes, comme dans Cthulhu Wars.

Cthulhu Dice (Steve Jackson) : voir Zombie dice, un jeu très dispensable uniquement fondé sur le hasard.

Monopoly Cthulhu : ils ont osé…

Yam’s Cthulhu : ils ont aussi osé…

 En cherchant bien ils ont du oser plein d’autres jeux déclinés en Cthulhu !

 

Le signe des anciens (Edge) : un jeu de dés thématisé, où les personnages (les mêmes que dans la série des jeux Horreur à Arkham ) vont devoir réaliser des combinaisons de dés pour accomplir des qûetes.

Salem (Iello) : Un bon coopératif que je ne connais que de réputation, mais je n’ai pas réussi à en faire une partie encore. Il est basé sur l’oeuvre de Wolgang Holbein, un auteur qui a écrit sur le mythe récemment (mais je ne suis pas fan des 2 livres que j’ai lu, assez opressants mais trop « grossbill » pour moi).

Miskatonic Lycée de jeunes filles (Edge): un jeu de deckbuilding où l’on forme son jeu en même temps que celui de ses adversaires. Correct sans plus, avec un humour à la Munchkin et jeux de mots débiles pour les noms des professeurs et des élèves.

Cthulhu wars (Petersen Games) : un jeu démentiel au niveau de son matériel, bien plus classique au niveau de ses mécanismes. Il s’agit de dominer le monde avec son Grand Ancien face aux autres Grands anciens joués par les autres joueurs. La particularité du jeu tient dans ses figurines de monstres, qui sont de taille impressionnante, surtout les Dieux carément incroyables, avec des figurines très détaillées. Le prix est aussi hors normes pour un jeu (169 € sans extension…). La passion et la collection ont un prix.

cthulhu wars

Image d’une partie de Cthulhu wars (image kickstarter)

La nuit du grand poulpe (Iello) : un des derniers sortis dans la famille des jeux cthulhien, le jeu mèle graphisme mignon second degré (on joue du côté des cultistes) mais je n’ai pas accroché à la mécanique.

Jeux de carte

Au milieu de tous ces jeux, il y a eu bien sûr aussi quelques jeux de cartes :

Mythos (Chaosium / Descartes) : suite au succès du jeu de carte à collectionner Magic, l’éditeur de l’Appel de Cthulhu a flairé le bon filon en se lançant à son tour dans le jeu de carte sur le thème de l’appel de Cthulhu. Comme dans Magic il y a des starters et des boosters de cartes, avec des cartes communes, uncommon et rares. Le jeu est assez sympatique, j’y ai joué à la fin des années 90. L’objectif est de réaliser un maximum de point d’histoire en regroupant un certain nombre d’éléments constituant des « histoires ». La phase de combat est amusante, puisque l’on ne sait pas du tout ce que l’adversaire va nous balancer comme légion de monstres dans la face (on sait juste combien de point de santé mentale il a perdu pour constituer son groupe de monstre). Autre originalité, à chaque tour, on choisit dans quelle pile de pioche on va tirer des cartes : positives pour faire avancer nos histoires, ou négatives pour l’adversaire.

Le graphisme est assez sympa, pour beaucoup issu de l’imagerie du jeu de rôle. Au final, on tient un jeu tombé dans l’oubli malgré d’évidentes qualités. Il existe 3 extensions qui ont bien enrichi le jeu.

L’appel de Cthulhu JCC puis LCG (Ubik / Edge) : un jeu qui comme le trone de fer est sorti tout d’abord sous forme de jeu de cartes à collectionner, puis a été réédité sous la forme de LCG (living card game). Je n’ai pas réussi à me lancer dedans, j’avais déjà mythos, et ensuite j’ai préféré passer au LCG Seigneur des anneaux. Il est d’après pas mal d’amis amateurs de jeu de carte très intéressant, et assez varié.

 

Le futur…

Dès cette année, de nouveaux jeux et déclinaisons de jeux existants vont nous arriver, avec l’inévitable Pandemic Reign of Cthulhu (!), Cthulhu Realms, et surement plein d’autres…

 

Références à Cthulhu

Les joueurs de jeux de société sont souvent de gros geeks avec un fond de culture Cthulhu en tête. Enfin je suppose, car on retrouve de nombreuses références au mythe dans tout un tas de jeux. Du coup ce sont peut-être plutôt les concepteurs et éditeurs qui ont ce fond de culture en tête, et en font profiter leur joueurs. Souvent l’approche est humoristique, sous forme de clins d’oeil… J’en ai listé quelques unes ici :

Small world underground (Days of Wonders) : cette deuxième moutoure du célèbre Small World comprend le peuple des cultistes, qui au début de chaque tour peuvent bouger leur Grand Cthulhu (un joli Token poulpique) pour aller mettre la peignée à une région voisine. Il y a aussi le peuple des poulpeuses…

Small world Contes et légendes (Days of Wonders) : une deSacrifice Uhluhtcs cartes évènement pour le jeu Small World s’intitule gentillement « Sacrifice à Uhluhtc ». J’adore l’illustration.

 

 

 

 

 

Serious poulp : le nom et le logo de cet éditeur poulpene laissent que peu de place au doute… En goodies de leur premier jeu, Steam Torpedo, un jeu de combat de sous-marin, on trouve un objet « poulpe de sauvetage gonflable » !! Génial. Leur prochain jeu, Le 7ème continent, devrait aussi comporter quelques petites notes Cthuliesques.

 

 

 

 

Dungeon Petz (Iello CZG) :un monstre tout mimi du jeu s’appelle CthCthulieulie, erreur d’invocation du « Grand Ancien Cauchemar de l’Horreur Inneffable ».

 

 

 

 

 

 

On le voit, le mythe de Cthulhu a proposé pas mal de matériel et de toile de fond pour que l’on joue à un paquet de jeux différents. Parfois le jeu s’éloigne un peu (beaucoup) du mythe de Lovecraft, mais finalement l’important est de prendre du plaisir en jouant. Si l’on veut rester au plus proche de l’oeuvre de Lovecraft, seul les jeux de rôles en mode Horreur Lovecraftienne conviennent, ensuite on s’éloigne de plus en plus pour aller vers le pulp, et même le délirant…

Publicités

4 réflexions sur “Les jeux avec de vrais morceaux du mythe de Cthulhu dedans

  1. Lecigne Dtéphane / Chucky Brown dit :

    Merci pour cet article. Petite info en plus : dans « Rumble in the house » il y a un pion Cthulhu.

    J'aime

  2. […] sont légions que ce soit en matière de livres, de jeux de société ( voir à ce propos ce super article  concernant Lovecraft), de jeux de rôle, de figurines (et même peluche) et autres. Les produits […]

    J'aime

  3. […] où les références à l’œuvre de Lovecraft sont assez nombreuses ( voir d’ailleurs ce super article à ce sujet). Une campagne pour le Jeu de rôle L’Appel de Cthulhu intitulée Par-delà les […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :