L’héritage des rois passeurs

livre-l-heritage-des-rois-passeurs-2469-0Ombre, univers peuplé de magie, et Rive, le monde tel qu’on le connaît, sont les deux reflets déformés d’une même réalité.
Énora est unique : elle peut traverser d’un monde à l’autre. Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins masqués, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l’atteindre. Au royaume d’Ombre, sur la terre de ses ancêtres. Là-bas, Ravenn, une princesse rebelle, fait son retour après neuf ans d’exil passés à chasser les dragons du grand sud. Sa mère, la reine, est mourante. Ravenn veut s’emparer de ce qui lui revient de droit : le trône d’Ombre. Et elle n’est pas la bienvenue.
Deux mondes imbriqués. Deux femmes fortes, éprouvées par la vie. Deux destins liés qui bouleverseront la tortueuse histoire du royaume d’Ombre…

Auteur: Manon Fargetton                    Genre: Fantasy            éditions Bragelonne avril 2015

Mon avis :

La plume de l’auteure est agréable et elle nous immerge dans son univers assez vite grâce à un rythme soutenu et des descriptions imagées sans trop de longueurs. La construction du roman est intéressante également avec des interludes entre chaque chapitre apportant des éléments d’informations importantes sur les deux mondes.

L’histoire est assez originale. Notre monde appelé Rive est le reflet d’un autre monde dénommé Ombre qui est un monde de fantasy avec des mages, des dragons et trois dieux. La lignée des passeurs a le pouvoir de passer d’un monde à l’autre (d’où leur nom). Le début du livre est un peu trop rapide à mon goût, allant facilement d’une scène à l’autre sans réelle explication. Par la suite, il n’y a aucun temps mort et on ne s’ennuie pas dans la lecture.

Certains éléments du récit auraient mérité d’être plus développés notamment la politique du monde d’Ombre, sa géographie et les clans. Certains raccourcis sont un peu rapides dans l’histoire (comme le fait que les héros venant de Rive s’adaptent instantanément dans le monde d’Ombre où leur habillement ne pose pas vraiment de problème).

Les gros points forts du roman sont ses personnages qui sortent des stéréotypes de la fantasy traditionnelle. La princesse Ravenn est un personnage complexe, attachant et bien développé, elle ne ressemble pas du tout à la princesse comme on pourrait s’y attendre dans ce genre de monde. Les autres personnages aussi sont attachants. Hank le gris est très intéressant, il est conscient de ses erreurs et il essaye par certains côtés de se racheter. Le concept des noirs portraits est également bien trouvé et apporte un plus au récit.

Ce roman est agréable à lire et original dans sa conception avec beaucoup d’actions et des personnage forts. J’aurais bien aimé que l’auteure développe un peu plus certains points, surtout Ombre.

Note: 7/10

Célindanaé

Autres avis: XapurMarieJuliet, Amarüel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s